14468
home,page-template-default,page,page-id-14468,bridge-core-2.4.5,everest-forms-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-23.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.3.0,vc_responsive,elementor-default,elementor-kit-154

36 AVENUE VICTOR HUGO – SÈTE

9H-18H DU LUNDI AU VENDREDI

RÉSERVATIONS AU 06 34 23 06 99

CHEZ DAHU

LA PETITE HISTOIRE

L’espace que nous vous proposons n’est pas un coworking ordinaire, il existe depuis 2019 au sein de notre agence d’architecture : Dahu.

Il y a quelques années, c’est en nous installant à Sète que nous avons imaginé créer ce lieu convivial et partagé. Nous l’avons souhaité accessible et ouvert à d’autres professions que la notre pour favoriser les échanges et croiser les compétences.

En chasseurs d’épave, nous avons déniché un local abandonné depuis plusieurs décennies qui correspondait à nos attentes : une belle surface, un grand volume et une vitrine ouverte sur la rue.

Avec l’accord du propriétaire, nous avons pu laisser libre cours à notre créativité en aménageant le lieu dont nous rêvions, pendant presque un an de travaux. Apporter de la lumière, retrouver le confort de l’habitat et imaginer des détails ludiques ont été nos motivations tout au long du chantier.

C’est donc avec joie que nous vous invitons à venir travailler dans cet espace taillé sur-mesure et qui n’a pas fini d’évoluer avec vous.

LE LOCAL

TRAVAILLER ICI

Chez Dahu est à Sète au 36 avenue Victor Hugo. Idéalement situé à deux pas de la gare et à moins d’un quart d’heure à pied du centre-ville, la mer et l’étang sont également très proches pour des pauses du midi au grand air ou une petite baignade en fin de journée.

L’espace fait une centaine de mètres carrés, largement ouvert sur l’avenue. Il comprend un open-space, une petite surface d’exposition, une grande table de réunion et de repas, un coin salon, une cuisine et des sanitaires.

Il y a en tout quatorze postes de travail dont six sont réservés à l’agence d’architecture.

Pour ne pas faire de jaloux, les bureaux sont tous semblables, avec une chaise confortable, des tiroirs de rangement et quatre prises de courant.

Chez Dahu il fait bon-vivre, les saisons sont rythmées par les marchés du vendredi, les nouvelles expositions tous les trois mois et des apéros improvisés. Les repas du midi sont souvent l’occasion de mieux se connaître et d’échanger sur nos expériences avec simplicité. Nous restons en permanence à l’écoute pour améliorer nos prestations tout en pratiquant des tarifs justes, alors n’hésitez pas à nous contacter.

TARIFS ( Prix TTC)
13

Postes de travail

84 €

La semaine

240 €

Le mois

2640€

L'année

Thé ou Café

Le café en grain et un large choix de thés sont disponibles à volonté

Imprimante

Les impressions en format A4 et A3 sont comprises dans le forfait

Internet

La location comprend l'accès à la fibre internet pro en réseau Wi-Fi.

Cuisine

Chacun peut utiliser la cuisine équipée tous les midis

Exposition

Un vernissage a lieu tous les trimestres et l'exposition reste un mois

Repas du marché

Tous les vendredi, présence du marché dans l'avenue Victor Hugo

Douche

Une douche est accessible pour les sportifs et les cyclistes

ESPRIT D'ENTRAIDE

Le lieu est favorable au partage, à l'échange et à la solidarité

Espace détente

Un coin salon est là pour vos petites pauses et vos rendez-vous informels

Coiffure chez Dahu

Tous les samedi sur rendez-vous

Brice a travaillé sur plusieurs salons parisiens avant de revenir dans le Sud. Passé par Montpellier, il s’installe désormais à Sète et vous accueille Chez Dahu tous les samedis pour des coupes mixtes réalisées à sec.

Sur réservation au : 06 74 07 42 06

EXPOSITION A VENIR

L’IMPORTANCE DE L’INAPERCU – CLARA BRYON

Née en 1990, Clara Bryon vit et travaille à Montpellier. En 2016 elle obtient son diplôme d’architecture à Montpellier, primé par le jury.

Inspirée par les architectes Tadao Ando et Louis Khan, elle développe un travail sur l’architecture mêlant lumière, matière et rapport au corps, cherchant à développer un équilibre entre force et délicatesse.

Le titre de l’exposition Contre jour nous évoque instantanément la lumière, élément qui a une place prépondérante dans la peinture de l’artiste, mais qui n’est pas l’objet central comme nous l’explique Clara : « La recherche de la lumière est l’une des parties les plus visibles de mon travail mais pas la plus importante, ce n’est qu’un « outil ». Ce qui m’importe le plus c’est révéler la délicatesse des éléments construits et montrer la richesse des émotions qu’ils peuvent procurer. De la petite à la grande échelle. Par exemple, créer un mur avec une arrête agressive et tranchante mais l’adoucir avec un arrière-plan que l’on discerne peu mais qui rassure. Ou encore, fabriquer un intérieur menaçant et obscur et l’apaiser avec un reflet de lumière qui vient parcourir la paroi et adoucir la scène. J’essaye de recréer toutes les sensations/émotions que je ressens moi-même face à ces objets qui peuvent être : menaçant, réconfortant, doux, tranchant, protecteur, enveloppant, fort, simple, rude, etc. »

Clara cherche à donner une forte présence physique à ses œuvres en créant des grands formats qui habitent l’espace. De cette façon, l’œuvre plus qu’une image devient un objet dans lequel le spectateur peut se projeter. Un espace entre hyperréalisme et abstraction où le visiteur peut laisser libre court à son imagination.

Zélie Durel